Escalier hélicoïdal à deux étages qui résout les forces de torsion à l'intérieur de ses nervures.

Une résidence privée du port de Boston avait besoin d'un escalier central pour relier trois étages d'un condominium nouvellement rénové.

Eckersley O'Callaghan a été chargé de concevoir la structure et les aspects esthétiques avec un minimum de connexion avec la structure existante du bâtiment. Le résultat est un escalier hélicoïdal de deux étages, en porte-à-faux sur un vide à double hauteur, sans support intermédiaire entre les étages.

Le défi structurel était de créer un aspect délicat, en maximisant la lumière passant par les baies vitrées, tout en maintenant la rigidité. Ceci a été obtenu grâce à l'utilisation de deux épines parallèles en acier reliées rigidement entre elles par des nervures profilées. Toutes les forces de torsion sont absorbées par ce dispositif, ce qui permet de transférer des forces de torsion minimales dans la charpente métallique flexible du bâtiment.

Les marches en verre reposent directement sur les nervures profilées, soutenues en deux points, et des panneaux de verre autoportants constituent la main courante et la balustrade.

Localisation
Boston MA

Maire d'Ouvrage
Privé

Architecte 
LaFreniere Architects