Une fleur en acier galvanisé de 14 mètres, avec des pétales de tôle perforée découpés au laser, une étamine d'éolienne et des graines de lumière LED.

Cette œuvre d'art faisait partie de la régénération du secteur riverain de Widnes de la rivière Mersey, un tronçon post-industriel de la rivière qui avait été gravement contaminé par 150 ans d'utilisation industrielle intensive.

La fleur géante en acier galvanisé de 14 mètres de haut et 4,5 mètres de diamètre a été conçue comme un symbole de renouveau. La tête de la fleur est construite à partir d'une combinaison de triangles et de pentagones pour former un icosidodécaèdre. Les pétales sont formés de tôles galvanisées pliées et perforées. Les feuilles sont de petites éoliennes qui alimentent les lumières LED, leur intensité variant avec la vitesse du vent.

Une tige en tube d'acier s'élève en porte-à-faux, suffisamment rigide pour résister au vent, mais l'ensemble de la structure a été conçu pour avoir suffisamment de flexibilité pour créer un objet dynamique. Les raccords ont été conçus pour résister à la fatigue.

Un radeau peu profond a été utilisé pour fonder la structure dans le marais adjacent à la rivière, sans perturber la couche de sol contaminée en dessous.

Localisation
Merseyside, UK

Maitre d'Ouvrage
Halton Borough Council

Architecte 
Tonkin Liu