A unique kinetic Glasshouse designed by Heatherwick Studio is set on the edge of the National Trust’s Woolbeding Gardens, part of a historic estate in West Sussex.

Cette structure dépliable comporte dix « sépales » structurels en verre et en aluminium qui s’ouvrent en quatre minutes, créant un immense espace de 141 m2 en forme de couronne.

La serre est une structure pavillonnaire à ossature en acier, dotée de panneaux de revêtement à double vitrage. La partie supérieure du pavillon, haute de 19 mètres, a été construite pour permettre son ouverture et sa fermeture. Les « sépales » de 15 mètres seront en porte-à-faux lorsque la structure sera ouverte. Les sépales s’ouvrent et se ferment pour réguler la ventilation et la température.

Nos équipes chargées des structures et des façades ont collaboré étroitement au projet, en s’attachant à choisir des verres et des revêtements performants, et en veillant à ce que les détails du verre dans l’ossature en acier puissent s’adapter aux différents mouvements.

La structure de la serre se compose de deux éléments : la base fixe et le sépale mobile. Il y a dix sépales en tout. Un aspect important de l’intention de conception était que les sépales actionnables puissent tous se déplacer « simultanément ». Le mouvement est assuré par 10 cylindres hydrauliques qui déplacent les sépales autour de leurs charnières.

Une question clé à comprendre était la charge du vent sur la structure et comment elle varierait au fur et à mesure que les sépales s’ouvrent. Un essai complet en soufflerie a été réalisé en examinant huit étapes, de la fermeture complète à l’ouverture complète, ainsi qu’un cas accidentel où un sépale est resté ouvert.

Les joints gonflables ont été conçus pour obtenir des performances optimales en matière d’étanchéité à l’eau et à l’air lorsque les sépales sont fermés, en particulier pendant les mois froids, car la serre accueille des plantes tropicales qui nécessitent des conditions contrôlées.

Les considérations clés pour assurer une performance optimale de la façade comprenaient la transmission thermique et la condensation, l’étanchéité à l’air, le contrôle de l’eau et les gains solaires. La nécessité d’utiliser l’énergie solaire en hiver pour minimiser les besoins en chauffage a joué un rôle dans le choix initial du verre, du revêtement et des couches intermédiaires.

Localisation
Woolbeding Gardens, West Sussex

Maitre d'Ouvrage
The Woolbeding Charity

Architecte
Heatherwick Studio

Photographie
Hufton + Crow