Nouvelle entrée et pièce maîtresse du musée, façade en verre et system en porte-à-faux pour résister aux fortes charges dû à la neige et au vent dans cette zone sismique. 

Le musée emblématique des années 1950 d’Eero Saarinen situé sous l’arche de St Louis commémore l’achat de la Louisiane et la fondation des États-Unis modernes. Cette nouvelle entrée principale à l’Ouest va créer une expansion au musée, fusionnant l’architecture historique emblématique avec la technologie moderne.

Le bâtiment existant, qui est en grande partie souterrain, est maintenant complété par une entrée avec façade en verre incurvée ; cette structure de 300 pieds de long utilise des panneaux de verre structurels anti-déflagration réalisés sur mesure.

Eckersley O’Callaghan a développé une structure innovante avec des câbles de précontrainte cachés dans les joints du verre, ce qui permet d’obtenir une verrière en porte-à-faux de 30’ avec un minimum d’encadrement en acier inoxydable.

Ce système en porte-à-faux avec câble utilise des boulons de 24 pouces pour maintenir le porte-à-faux en place et la structure est optimisée pour obtenir une performance anti-deflagration optimale en utilisant des mécanismes de rupture de charnière plastique conçus pour absorber les ondes de choc dynamiques dans cette zone sismique.

Localisation
St Louis, Missouri MO

Maitre d'Ouvrage
City Arch River 2015

Architecte
James Carpenter Design Associates