Analyse d’un système de façade classique afin de repousser ses capacités et de créer un système personnalisé, avec un budget limité, pour la transformation majeure du campus de l’université de Washington.

L’extrémité Est du campus de l’université de Washington, qui date des années 1990, a subi une transformation majeure qui inclut quatre nouveaux bâtiments permettant de renforcer les liens académiques et d’améliorer l’accessibilité. Il s’agit du Weil Hall, du Gary M. Sumers Welcome Center, du Schnuck Pavilion et du Kemper Art Museum.

Eckersley O’Callaghan avait pour mission de concevoir les systèmes de façade et le vitrage intérieur tout en satisfaisant aux exigences strictes d’économies d’énergie et en respectant le budget restreint défini par le client.

Le cahier des charges demandait des façades s’étendant sur près de 9 m, ce qui est supérieur aux capacités des charpentes de façades classiques. Nous avons surmonté ce défi en concevant des solutions de résistance créatives pour la façade. Des ailettes installées sur la façade servent de dispositif de protection solaire à l’extérieur et sont accompagnées d’auvents revêtus de très fines « lamelles ». Ces deux éléments ont nécessité une conception créative détaillée afin de pouvoir satisfaire aux limites du système standard.

Une modélisation approfondie des éléments finis a été réalisée pour prouver que les systèmes d’encadrement de façade standard seraient adaptés aux longues portées et aux ailettes extérieures. En raison de ces difficultés de conception, EOC a également dû fournir des détails au niveau des dessins d’atelier aux entrepreneurs.

Il a également été nécessaire d’entreprendre une analyse thermique approfondie pour le verre et la charpente afin de s’assurer que la performance du système réponde aux exigences sévères d’économies d’énergie.

Afin de contrôler les apports solaires et d’offrir de l’intimité aux espaces intérieurs de Weil Hall, nous avons utilisé une combinaison d’ailettes verticales en aluminium, de panneaux de type écoinçon et de panneaux de verre qui donne l’impression d’être maté à l’acide. Pour couvrir la cour d’une dimension d’environ 13,7 m par 13,7 m, nous avons conçu un impressionnant puits de lumière de longue portée, qui a été inséré au sommet du bâtiment afin de créer un espace inférieur baigné de lumière. Pour le puits de lumière, un système de plaquage a été installé au-dessus de la structure de la charpente en acier.

Il a également été nécessaire d’installer des « enclos » qui laissent place à des ascenseurs menant aux installations de parking. Nous avons fourni le système de conception du vitrage pour les structures mesurant 3 m x 3 m x 4,6 m, en forme de boîtes en verre, qui s’élèvent sur toute la hauteur et qui ont pour unique charpente de soutien le cadre de la porte de l’ascenseur.

Localisation 
St Louis, Missouri

Maitre d'Ouvrage
Washington University

Architecte 
Kieran Timberlake