Conception d’une façade vivante pour la plus grande structure en bois d’Europe et le premier projet entièrement biomimétique au monde.

Le nouveau projet Ecotone situé à Arcueil, dans la banlieue sud de Paris, est une architecture inspirée par la nature. Le magnifique nouvel ensemble d’immeubles de bureaux sera contenu dans un environnement axé sur la nature et témoignera de ce que le biomimétisme peut apporter à l’architecture en termes d’efficacité énergétique, de qualité esthétique, de durabilité et de qualité d’utilisation. Cela permettra de montrer comment l’application d’une approche biomimétique est évolutive dans le cadre normal d’un projet urbain.

Ecotone vise à établir un lien entre la ville et la nature, en construisant un bâtiment servant d’interface entre ces deux environnements. Pour la première fois, une équipe de scientifiques et de professionnels de l’urbanisme se sont rassemblés et ont collaboré pour créer le premier projet entièrement biomimétique.

Eckersley O’Callaghan est responsable de la conception de la façade vivante et du toit de ce projet spectaculaire, des gouttières intégrées permettant de récupérer et de stocker les eaux de pluies afin de les renvoyer vers les plantes, sur la vaste toiture en ETFE qui confine la zone. 

Des structures soutenant les nouvelles plantations seront intégrées à la conception des façades. Les plantations seront conçues de manière à filtrer l’air, bloquer les vents forts, contrôler la température et l’humidité, et agiront en tant que barrière acoustique aux bruits extérieurs. Les structures serviront également de système de drainage durable, qui réduira les écoulements d’eau au niveau des surfaces dures environnantes, afin de minimiser les risques d’inondation.

La géométrie complexe de forme libre du toit a été optimisée à l’aide d’une conception paramétrique, afin de simplifier et de réduire les complications au cours de la construction.

Les différents espaces et passerelles du complexe seront naturellement ventilés grâce à la façade, ce qui permettra de rafraîchir les espaces pendant l’été. Durant l’hiver, les ouvertures offrant une ventilation traversante seront fermées afin que les apports solaires recueillis par le toit en ETFE soient maximisés, et l’espace réchauffé.

Localisation
Paris

Maitre d'Oouvrage
Compagnie de Phalsbourg + Engie

Architecte
Duncan Lewis Scape Architecture | OXO | Parc Architects | Triptyque Architecture Atelier Georges